Créer son site e-commerce : par où commencer ?

Avec près de 92 Mds de € en fin 2018, l’e-commerce est en pleine expansion en France. Plus le nombre de clients intéressés par les achats en ligne est nombreux, plus les entrepreneurs du web se multiplient à grande vitesse. Peu importe le genre de niche, pour créer son site e-commerce, il suffit de suivre ces trois étapes.

Etablissement du cadrage du projet e-commerce

Faire un cadrage de projet e-commerce permet de déterminer concrètement les éléments clés pouvant mener à la réussite du projet. En réalisant cette étape, on pourra davantage s’orienter vers le type de marché le plus avantageux pour soi.

Devrait-on se lancer dans une vente de produits spécifiques ou devenir un dropshipper ? Avant tout, analysez le pour et le contre de ces deux options en utilisant des outils gratuits comme Google Ads Keyword Planner, Ubersuggest ou encore Google Trends. D’autres outils comme Semrush ou Ahref sont aussi utiles, mais exigent un paiement en guise d’abonnement.

Site E-Commerce - Business plan

Rédaction du business plan et du cahier des charges

La rédaction d’un business plan est en tout point bénéfique pour déterminer le budget prévisionnel détaillé et connaitre son niveau de faisabilité. Dans le cas où l’on souhaite faire appel à un prestataire pour la création de son site e-commerce, rédiger un cahier des charges est strictement recommandé.

Le cahier contiendra tous les éléments essentiels pour la réussite du projet : présentation, acheteurs cibles, catalogues et spécifiques des produits, objectifs, charte graphique…

Choisir la bonne solution pour la création du site

En fonction du budget, des compétences et des complexités du projet, on pourra créer son site e-commerce seul ou accompagné en faisant appel à une agence webmarketing ou un freelance. Et une fois le site internet crée, sa gestion se fera via une solution logicielle, généralement un CMS.

Le CMS ou Content Management System est un outil qui permet une création et une gestion de site e-commerce. On distingue les CMS en mode SaaS et les CMS en open source. Les CMS en mode SaaS conviennent aux projets de grande envergure et vous sont livrés clés en main en contrepartie d’un abonnement mensuel. Les CMS en open source par contre sont téléchargeables gratuitement, mais n’assurent pas l’hébergement de votre site.

Il est également possible de faire concevoir une boutique en ligne 100 % personnalisée en partant d’une simple feuille blanche et en faisant appel à des développeurs forts de leur domaine de prédilection.

création de site internet

Penser au meilleur cadre juridique

Lancer un site e-commerce doit se faire dans la légitimité, c’est pourquoi il ne faut pas oublier de penser au meilleur cadre juridique bien avant l’ouverture officielle de la boutique en ligne. Le statut d’auto-entrepreneur présente une excellente alternative à ceux qui se sont lancés seuls dans l’aventure. Néanmoins, les limites au niveau du CA, de la franchise de la TVA et des déductions des charges peuvent vous inciter à opter pour un statut sociétaire comme le SASU, l’EURL, la SAS ou encore la SARL.