La différence entre développeur Front-End et développeur Back-End ?

En développement web, pour parler des développeur, il y a des langages communs qui ne sont autres que des termes techniques courants. Comme dans toute profession, il y a des expressions communes qu’on utilise entre technicien et qui peuvent paraître compliqués et difficile à interpréter pour nous autres. 

Deux expressions qui figurent dans cette liste est la notion de Front-End et Back-End. En langage de développeurs, Front-End signifie tout ce qui s’apparente à l’interface d’un site web, tandis que Back-End est ce qui se trouve derrière le capot. Pour faire la différence, nous allons d’un premier temps, aborder la notion de développement Front-End et ses spécificités. En deuxième abord, nous parlerons de développement Back-End, pour ainsi les distinguer.

Le développeur Front-End

Comme le Front-End concerne uniquement tout ce qui est la face visible de l’iceberg, c’est-à-dire, tout ce qu’on voie à l’extérieur. C’est en d’autres termes, l’interface utilisateur d’un site web, et qui le met en valeur vis-à-vis du public. Quand nous allons parler de développeur Front-End, c’est celui qui s’occupe de cette interface, comme le webdesign ou le visage du site web. Il y a aussi les technologies pour supporter cette façade extérieure comme le langage html, le style CSS, le JavaScript et le jQuery, souvent inclus dans le navigateur pour la lecture du site.

Connaître ces technologies est un véritable atout pour le développeur Front-End car c’est ce qui facilitera la navigation sur le site. Le Front-End concerne uniquement la façade du site web, et touche deux thèmes spécifiques distincts dont le design et le langage de l’interface utilisateur. Le webdesigner s’occupe uniquement de tout ce qui concerne l’habillage, et l’intégrateur HTML va le greffer au squelette du site web. Mais ces derniers temps, les choses ont évolué et beaucoup de webdesigners font à la fois le design et l’intégration HTML. L’usage de jQuery venu en dernier est là pour faciliter le développement de l’interface d’un site web grâce à sa bibliothèque de code enrichi. Mais ceci ne sera qu’une petite partie du développement d’un site web, on a besoin du développement Back-End pour obtenir un site web complet.

Le développeur Back-End

Tout ce qui n’est pas visible, mais constitue le moteur de tout un site web fonctionnel est le Back-End. Effectivement, sans le développement Back-End, un site web n’est autre qu’une carrosserie si on le compare à une voiture. Et là, on peut parler de la face invisible de l’iceberg, caché mais très important, car elle constitue la base qui soutienne l’ensemble du site web. Le Back-End est composé de 3 choses importantes dont : le serveur, la base de données et une application, entre autre le site web. Le serveur est celui qui soutienne le site web, accessible en permanence et fluidifie la communication et la circulation des données. La base de données est composée de toutes les informations qui sortent du site web, soutenu par le serveur. L’application, c’est le site web lui-même, qui fait fonctionner tout l’ensemble.

On dit qu’un site web est dynamique s’il est justifié par la présence du Back-End. Car un site statique n’a pas de base de données, c’est juste une interface, une sorte de vitrine. Par contre, si on veut faire vivre tout un site web, nous avons besoin de la face cachée, notamment le Back-End qui regorge toutes les informations qui constitue l’ensemble du site web. Pour un développeur Back-End, il a besoin de maîtriser plusieurs langages de programmation pour s’en sortir dans la conception d’un site web dynamique. Actuellement, des Frameworks sont disponibles pour faciliter le codage et fait avancer rapidement la conception.  

“Mesurer la progression du développement d’un logiciel à l’aune de ses lignes de code revient à mesurer la progression de la construction d’un avion à l’aune de son poids”